Faites entrer la lumière !

Cette fois-ci, ce ne sera pas par les fenêtres... Notre printemps ne débutant pas très chaudement ! Sic... Autant mettre toutes les chances de notre côté pour créer une ambiance et réchauffer notre intérieur par un éclairage adapté ! Bien choisir ses luminaires n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît. Suspension, lampe à poser, spot,... mes conseils, pièce par pièce, pour y voir plus clair parmi les différentes options d'éclairage qui s'offrent à vous.

Le Salon

Le salon est le cœur de la maison. Une pièce chaleureuse où l’on se retrouve en famille ou entre amis. L’éclairage a ici autant d’importance que la déco, il doit y règner une ambiance cocoon...

Vous devez donc aménager plusieurs sources lumineuses pour que l’éclairage soit suffisant. La lumière doit être assez forte pour éclairer toute la pièce. L'idéal, un lampadaire halogène muni d'un variateur. Ce système permet de rendre aisément et rapidement l'atmosphère intime. Si on tient vraiment à opter pour une lampe avec abat-jour, on s'assure qu'elle soit assez haute pour éclairer la majeure partie de la pièce. 


Installez une lumière douce mais assez éclairante pour ne pas fatiguer les yeux lorsque vous bouquinez un livre, le soir, confortablement installé sur le canapé du salon. (lampe à poser ou un lampadaire en forme d’arc).

Il est préférable d’installer un lampadaire ou une lampe à poser à côté (ou éventuellement derrière) de la télévision.

La Salle à manger

La salle à manger ne doit pas non plus être négligée. Contrairement au salon, il faut absolument un éclairage central dans la salle à manger.

  

Lorsque celle-ci est tamisée, elle produira le même effet que celui des chandelles. Ambiance romantique garantie !

Si vous avez la chance de posséder une très grande salle à manger, vous pouvez aussi ajouter des luminaires complémentaires : des lampes à poser sur des meubles feront parfaitement l’affaire.

La cuisine

La cuisine est généralement un endroit où vous passez du temps. Qu’elle soit spacieuse ou toute petite, vous en profitez au moins pour cuisiner… Et les chanceux qui ont une grande cuisine peuvent même y manger. Ainsi, il convient d’opter pour un éclairage multiple. De cette façon, vous pourrez profiter d’ambiances variées tout au long de la journée et de vos différentes  activités.

L’éclairage générale de la pièce est important dans le sens ou il va va nous permettre de mettre en valeur notre belle cuisine.En diffusant une lumière homogène de part et d’autre de la pièce, on évite aussi aux yeux une fatigue excessive. Il faut éclairer la pièce sans éblouir. Suspension et plafonnier sont préconisés pour ce genre d'éclairage soutenu et indirect.

Pour l’éclairage plus localisé. Il va nous servir à éclairer les différents espaces où l’on cuisine. Plan de travail, plaque de cuisson, évier,… autant de zones qui nécessitent de sortir de l'obscurité.(Des rails de spots, fixes ou orientables) Ce type d’éclairage direct confère une lumière chaleureuse. Attention ! Le plan de travail doit être bien éclairé pour que vous puissiez voir avec précision ce que vous êtes en train de faire. Néanmoins, « éclairé » ne veut pas dire « aveuglé ». Ne mettez pas de sources lumineuses trop puissantes car elles risqueraient de vous gêner.

Pour îlot central, ou une table dans la cuisine, la rangée de suspensions alignées.

Les spots sur tige à fixer sur les meubles hauts permettent de les mettre en valeur, tandis que les plinthes avec spots intégrés font de même avec les éléments bas et illuminent le sol.

La chambre

La chambre doit être une pièce relaxante et chaleureuse… Evitez donc l’éclairage central sous forme de plafonnier qui sera trop agressif. Généralement, une chambre sert à dormir, à lire, à s’habiller, … Vous n’avez donc pas besoin d’un éclairage direct trop fort qui risque de vous éblouir.



Pour remplacer cet éclairage central, optez plutôt pour une lampe à poser (au sol ou sur un meuble) ou pour des appliques murales qui vous offriront une lumière douce et tamisée. Bien évidemment, pour ce type de luminaires, choisissez des ampoules de faible intensité. Vous pouvez également choisir des ampoules de couleurs… Dans ce cas, tout dépend, bien évidemment, des goûts de chacun. Si vous avez un penchant pour les couleurs vives, faites en fonction de vos préférences mais si vous n’arrivez pas à vous décider, sachez qu’il est préférable de choisir des tons pastel; ils sont plus doux et donc plus adaptés pour la chambre.

Si vous aimez lire dans votre lit, je vous conseille d’investir dans des spots ou des lampes de chevet orientables. De cette façon, non seulement vous n’aurez pas une lumière gênante dans les yeux (seul le livre sera éclairé), mais en plus si vous êtes en couple, vous pourrez lire sans empêcher votre voisin de dormir. L’idéal étant de posséder une lampe de chevet de chaque côté du lit.

La Salle de Bain

L’objectif principal dans une salle de bain est de reproduire la lumière du jour.

Un éclairage soutenu et indirect pour l’ensemble de la pièce et un direct pour éclairer la zone "stratégique" qu’est la partie située au dessus du lavabo ou de la vasque. La salle de bains étant une pièce de détente, la luminosité doit être relativement douce.

Dans un premier temps, il faut placer une lampe émettant une lumière diffuse. Si l’on trouve que la suspension n’est pas adaptée à la salle de bain, on peut toujours opter pour l’incontournable plafonnier. Attention, le résultat ne doit pas être trop agressif à l’œil. On préfèrera donc une lumière jaune et chaude à une lumière froide et blanche pour ne pas être ébloui le matin au réveil.

Une fois votre choix arrêté, il faut penser à l’éclairage direct. Le but ? Que madame puisse y voir clair lorsqu’elle se maquille, et monsieur, lorsqu’il se rase. Plusieurs solutions s’offrent à vous. Les plus fréquentes, les spots ou le plafonnier. On peut aussi opter pour un miroir rétro-éclairé avec LEDs intégrées si on juge la première option inesthétique.

On l'ignore souvent, mais la place des spots a son importance. Ils peuvent être placés au dessus du miroir ou sur les côtés, mais attention ! Trop hauts, ils accentuent les cernes, trop bas, ils donnent mauvaise mine.

On privilégiera aussi la lumière froide produite par les LEDs, plus proche de la lumière extérieure, à celle émise par les halogènes. Enfin, certaines armoires de toilette intègrent déjà un éclairage, halogène ou spot en général. Il n’est donc pas nécessaire de rajouter une source directe.

  
Isabelle, votre conseillère en décoration.